DROITS DU RÉSIDENT / LA CHARTE DES DROITS ET LIBERTÉS DE LA PERSONNE ACCUEILLIE

la charte des droits
et libertés de la personne accueillie

separateur

Personne de confiance :

Toute personne majeure ne faisant pas l’objet d’une mesure de tutelle peut désigner une personne de confiance.

Cette personne, désignée par écrit et avec son consentement, pourra accompagner le résident dans ses démarches liées à sa santé et, si un jour il est hors d’état d’exprimer sa volonté, elle sera consultée en priorité pour l’exprimer.

> Charte des droits

Directives anticipées :

Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, faire une déclaration écrite appelée « directives anticipées » pour préciser ses souhaits concernant sa fin de vie.

Ce document aidera les médecins, le moment venu, à prendre leurs décisions sur les soins à donner, si la personne ne peut plus exprimer ses volontés. Le résident peut nous confier ses directives qui seront intégrées dans son dossier médical, il peut aussi les confier à sa personne de confiance, à un membre de sa famille, ou à un proche.

Accès aux informations de santé :
Toute personne a le droit d’accéder à l’ensemble des informations concernant sa santé, détenues par l’établissement, ou par des professionnels et des établissements de santé.